Le ministre de l’industrie pharmaceutique inspecte plusieurs projets de production pharmaceutique dans la wilaya d’Alger effectue une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Alger

Le Ministre de l’Industrie Pharmaceutique le Dr Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed effectue ce jeudi 18 novembre 2021, en compagnie du Ministre de l’Industrie Mr Ahmed Zeghdar, une visite de travail et d’inspection de plusieurs établissements pharmaceutique de production, dans la wilaya d’Alger.

Une visite qui s’inscrit dans le cadre des instructions du Président de la République Abdelmadjid Tebboune  visant à prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la disponibilité des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux utilisés dans le protocole thérapeutique du Covid 19 et dans le cadre de l’anticipation et de la préparation gouvernementale à une éventuelle vague à travers la disponibilité et l’accessibilité des moyens de protection et de diagnostic ainsi que la production de médicaments et d’oxygène.

La première étape de cette visite a été l’entreprise pharmaceutique LYN PANSEMENTS, spécialisée dans la fabrication de dispositifs médicaux : pansements et de masques de protection. Première entreprise à produire les masques de protection type KN95, Avec une capacité de production annuelle de 14,4 millions, aujourd’hui LYN PANSEMENTS se projette vers l’export notamment vers le Sénégal, la Libye et le Mali, pour une valeur d’environ 2, 500 millions d’euros pour l’année 2022.

La 2eme étape a conduit la délégation ministérielle au site de Petro Air une entreprise spécialisée dans la production de gaz industriels dont l’oxygène médical à travers un projet en cours de réalisation pour le conditionnement d’oxygène, dont le lancement est prévu en janvier 2022 avec une capacité de production de 120 000 l/jour.

Au cours de la 3eme et dernière escale, le Ministre de Industrie Pharmaceutique a également supervisé la mise en service d’une 2eme unité de production d’Enoxaparine par les Laboratoires Frater-Razes. Un an après le lancement de la 1ere ligne de production du Varinox, l’établissement pharmaceutique double sa capacité de production de 25 millions à 50 million de boites par an, permettant ainsi de répondre aux besoins du marché national, en constante augmentation, dans un contexte marqué par une forte tension d’approvisionnement a l’internationale à cause de la résurgence de l’épidémie.